Déclaration de vos crypto-monnaies

Si vous avez converti en euros du bitcoin, de l’ether et autres cryptomonnaies en 2021, vous devez déclarer votre gain ou votre perte à l’administration fiscale.

Depuis 2019, les gains perçus sur l’achat et la vente de cryptomonnaies, sont imposés au prélèvement forfaitaire unique de 30%. Qui est le même taux d’imposition que la plupart des placements traditionnels.
Alors que pour les livrets bancaires, les assurance vie et autres produits d’épargne courants, les investisseurs peuvent s’appuyer sur le relevé annuel des gains délivré par leurs intermédiaires financiers, pour déclarer les revenus tirés du trading vous êtes livrés a vous-mêmes et la tâche s’avère compliqué, surtout pour les investisseurs actifs qui font régulièrement des arbitrages sur la fluctuation.
En plus de déclarer leurs gains sur une année, ils doivent aussi déclarer sur un document spécifique toutes les conversions cryptomonnaie vers euros qu’ils ont réalisés avec les gains réalisés.
Par contre si vous convertissez une cryptomonnaie en une autre cryptomonnaie vous ne devez pas le déclarez, la déclaration et l’imposition se fait uniquement sur la plus-value lorsque vous revendez en euros.

 

Des cryptomonnaies indexées sur le dollar et l’euro


Si vous avez pris des positions sur des cryptos-monnaies et que vous souhaitez récupérer la plus-value effectuer par peur de la chute de celle-ci vous avez la possibilité de transféré cette crypto-monnaie vers une autre crypto-monnaie dite stable (stablecoin) afin d’éviter la déclaration de la plus-value.
Un stablecoin est un type de cryptomonnaie dont la valeur est stable, car basée sur celle d’un autre actif, parmi les stablecoins les plus connus, nous pouvons citer Tether (USDT), l’USD Coin de Circle (USDC), TrueUSD (TUSD) ou encore le MakerDao (DAI). Plus d’information sur cette article Stablecoin

Blog

Nos derniers articles

Les NFTs

Qu’est-ce qu’un NFT exactement ? NFT vient de l’anglais Non Fongible Token soit jeton non fongible. Mise en circulation depuis 2014, ce sont des biens numériques uniques dont les transactions se font en cryptomonnaies. Utilisés pour indiquer la propriété d’un objet numérique, ces jetons bouleversent les marchés du monde entier, aussi bien dans l’art et les jeux vidéo que dans l’événementiel.

Lire la suite...

La blockchain au service de la comptabilité

La régularité d’une blockchain permet de garantir l’exactitude d’un document, peu importe la durée. Cette transparence pourra avoir un effet positif sur l’imposition correcte des sociétés ou tout simplement sur la fraude aux investissements financiers.

Lire la suite...